Commission Technique Départementale

responsabilité de la delivrance des niveaux de plongée

   
NOTE A L'ATTENTION DES MONITEURS ET DES PRESIDENTS

     Un N 3 n'a pas forcément d'expérience pour évoluer soit encadré, soit en autonomie dans la zone de 40 à 60 m.

     La FFESSM au travers de sa commission technique et pour répondre aux exigences du Code du Sport a mis en place des certifications diverses (Ex : …PE 40, PA 40) et a déterminé les conditions de réalisation de ces certifications dans ses "Règles générales de formation et délivrance des certifications de la FFESSM".

     A l'époque ou le Niveau 3 n'était pas le passage obligatoire en vue de l'obtention du Niveau 4, il était malheureusement une coutume à certains endroits de délivrer par compensation le niveau 3 à ceux qui avaient échoués à l'examen niveau 4. La FFESSM a mis un terme à cette pratique en obligeant le passage par le Niveau 3 pour présenter le Niveau 4.
     On pensait que cette manière de faire était révolue, et voilà que, chassé le naturel il revient au galop, on apprend que les candidats au Niveau 3 qui échouent dans cette formation sont récompensés par une qualification de PE 40, voire même par celle de PA 40, avec le paradoxe que bien souvent, l'échec provenait d'un manquement à une épreuve clé du N 3 qui, en fin de compte, s'avère être celle principale de la qualification! Il est rappelé, que si les qualifications PE et PA ont des similitudes avec les N 2 ou N 3, elles représentent un ensemble d'épreuves que l'on doit considérer séparément et différemment des niveaux, autrement cela n'aurait pas été nécessaire de les mettre en place.
     Ce qui m'amène à dire que si effectivement l'article A 322-85 du Code du Sport permet à un E 3 de prendre sous sa responsabilité un plongeur en cours de formation technique dans l'espace de 0 à 40 m il est par contre muet en ce qui concerne l'expérience technique d'un niveau 3 dans l'espace de 0 à 60 m, car l'article A 322-86 n'en octroie la responsabilité qu'à un E 4 au cours de cette formation.
      Un N 3 peut n'avoir jamais fait de plongée au-delà de 40 m et ce manque d'expérimentation nous sensibilise sur la responsabilité d'un Directeur de plongée à autoriser une palanquée en autonomie d'évoluer au-delà de 40 m. La responsabilité du Directeur de plongée peut être engagée car le texte réglementaire prévoit bien que "l'accoutumance à la profondeur doit être progressive" donc le niveau 3 aura à justifier de son expérience dans cette progressivité à grande profondeur.
     Pour délivrer un brevet ou une qualification il faut qu'il y ait l'accord du Président de Club et du moniteur qui a fait passer les épreuves et non de la seule initiative du moniteur. Notre réglementation fédérale précise que les qualifications PE 40, PA 40 (et même niveau 3 et à fortiori les qualifications et niveaux inférieurs) sont délivrées sous la responsabilité du Président du Club et par un encadrant E 3 minimum. Bien souvent la délivrance intervient par un E 3 sans consulter son Président, ce qui est navrant et absolument irrégulier du fait que la responsabilité lui en incombe. (En ce qui concerne la justification de l'acceptation à un niveau ou qualification quelconque, seul le diplôme est le justificatif valable et non le passeport de plongée qui est une pièce administrative de simplification). Pour la délivrance d'un brevet ou d'une qualification il faut obligatoirement qu'il y ait un accord entre les deux, à défaut le brevet ou la qualification ne peut pas être délivré, sans compter que le candidat pourrait faire le reproche au moniteur que son brevet n'a pas été signé par le Président... Le moniteur est l'appui technique à la décision d'un Président. Le Niveau ou la qualification peut être entaché de nullité, ce qui pourrait poser des problèmes lors de la remise de brevet, accordé par l'un et refusé par l'autre…En ce qui concerne les aptitudes, elles sont du ressort exclusif du Directeur de plongée et non de l'initiative d'un E 3 ou E 4 (ou N 5) (qui n'a pas été choisi comme Directeur de plongée). Le Code du Sport ne détermine pas comment est nommé un Directeur de plongée, mais la réglementation fédérale a pris l'initiative, c'est du ressort du Président de Club.


Tony MERLE-Président de la Commission Nationale Juridique

Stage pour l'obtention de l'UC 10

   C'est sous un soleil radieux que 4 stagiaires (2 de l'Eure et 2 de la Manche) s'étaient donnés rendez-vous à la base fédérale de Tourlaville afin de finaliser leur stage pour l'obtention de l'UC10 de l'initiateur. Ils pourront ainsi obtenir un allègement de formation pour le MF1 après avoir fait valider ( par un E3 ET le président du club où ils ont enseignés) 20 séances de formation dans la zone 0-20m.

   Les séances avaient pour thème la sécurisation des ateliers verticaux. Un grand merci aux moniteurs présents ( Dominique, Géraldine, Thierry et Didier). A raison de 1 encadrant pour 1 plongeur, tous les stagiaires ont pu passer avec tous les encadrants permettant ainsi de varier les apports. Ils ont également pu travailler sur l'organisation d'un stage N2 sur 5 jours. Tous les stagiaires sont repartis satisfait avec plein d'éléments pour parfaire leur enseignement dans la zone des 20m.

  Une autre session sera organisée l'année prochaine

  Cette formation s'adresse aux titulaires du Guide de Palanquée ou N4 et titulaire ( ou en cours de formation) du brevet initiateur club. Elle comporte une journée d'apport pédagogique en salle et 4 plongées en milieu naturel encadrées par des E4

Didier Etienne - Commission Technique

Stage N3


   Les week-ends des 22-23 avril et 6-7-8 mai, la CTD a organisé une formation N3 au profit des clubs du département. Au total, ce sont 10 plongeurs et 1 plongeuse de 5 clubs différents qui ont pu profiter de cette formation. Le premier week-end fut sous le signe du soleil avec une magnifique visibilité et une mer plate. 
   Malgré la température fraiche, tout le monde a pu travailler ses remontées d'un plongeur en difficulté. Le deuxième week-end a débuté sous le vent et la pluie. Mais nous avons mis cela à profit et avons fait du matelotage et de l'organisation de plongée le samedi matin. Tout au long de ces 2 week-ends, la bonne humeur était au rendez-vous Au final, 2 sont repartis avec le précieux sésame mais tous les plongeurs ont nettement progressé et c'est bien là le plus important. Il ne faut pas se décourager, faire des explos, se faire plaisir et reprendre le travail.

Un grand merci à tous les moniteurs du département venu prêter main forte et sans qui rien n'aurait pu être possible. Je remercie également Géraldine et Yannick de la base fédérale régionale, pour leur bonne humeur, l'accueil chaleureux et leur grand professionnalisme.

Didier Etienne - Commission Technique

TIV: Modifications importantes

Composition de la commission technique régionale (CTR)

   
    Le 18 mars 2017, au centre des sports d'Houlgate, a eu lieu l'AG des pays Normands et l'élection des commissions. La liste de Philippe DAVID a été élue à la tête de la Ligue des Pays Normands. En ce qui concerne la technique, c'est Adrian DAVID qui est élu face à Thierry NOEL pour la CTR (commission technique régionale). Le bureau de la CTR se compose de la manière suivante:

Président : Adrian DAVID (Caen plongée) 14
Président adjoint: Didier ETIENNE (kawan) 27
Délégué: Eric MOUTIER (GCOB) 76

    Le collège des instructeurs a un nouveau délégué en la personne de Laurent CAUCHOIS.

    J'attire votre attention sur le fait qu'une mise à jour du MFT en date du 17/03/17  est ligne à l'adresse suivante: http://www.ffessm.fr/pages_manuel.asp

  Didier ETIENNE - Président de la Commission Technique de l'Eure

Passerelle MF1 et MF2 vers BPJEPS


ATTENTION: " la passerelle des mf1/mf2 vers un BPJEPS n'existe plus depuis le 24 mars. Un texte écrit par Jean-Louis Blanchard est disponible sur le site de la FFESSM. Les dosssiers déposés avant la date d'abrogation seront traités.  "

 
   
   A l'attention de tous les MF1 et MF2 de la Ligue des Pays Normands,
Objet : Information à destination des MF1 et MF2 de la FFESSM

Pour rappel, des nouveaux textes permettent aux moniteurs fédéraux MF1 et MF2 de faire valoir les équivalences entre MF de la FFESSM et BPJEPS à 4 UC (voir courrier joint de Jean-Louis Blanchard).
L'annexe VI de l'arrêté du 01/12/16 précise cependant certaines conditions :
- Être titulaire de la qualification Nitrox confirmé (PNC)
- Être titulaire du PSE1 (Premiers Secours en Equipe de Niveau 1) actualisé

Concernant le PSE1, il est difficile de trouver des sessions au sein de différentes associations (formations très spécifiques).
Pour ceux qui seraient à la recherche de cette formation, il est possible de déclencher avec l'aide d'une association de Sécurité Civile des sessions à la demande. Pour cela, vous pouvez prendre contact avec 
l'Union Départementale des Premiers Secours de Seine-Maritime (UDPS76).

Une formation peut-être organisée à la demande avec un minimum de 6 candidats.

Contact : Évelyne GUILLOT par courriel : evelyne.guillot@udps27-76.fr

Sportivement,
Eric LESAULNIER
Représentant des SCA (Structures Commerciales Agréées)
Ligue des Pays Normands



Réunion CT Nationale du 21 janvier 2017

   
    Suite à la réunion de la commission technique nationale (CTN) du 21 janvier 2017, quelques évolutions notables vont voir le jour.
 
Tout d’abord, le Nitrox simple sera accessible dès le PE12. La filière handisub aura accès aux qualifications « vêtements étanche » et « jeunes plongeurs ». Toutes ces modifications ont été validées par le comité directeur national et sont donc valides.
 
Dans le cadre de la refonte de la filière encadrant, des modifications notables voient le jour et seront applicables dès septembre 2017 pour les allègements de formation lors de l’entrée dans le cursus MF1:
-          Suppression du délai  d’obtention du GP/N4 depuis moins de 3 ans
-          Suppression du délai de 2 ans maximum pour avoir effectué les actions d’encadrement requises.
 
Cela signifie que les titulaires du diplôme de GP/N4 ayant fait la partie C10/GC4 de l’initiateur organisée par la CTD, profiteront de l’allègement de formation possible dans le cursus MF1 et selon les modalités décrites dans le MFT. Ceci est une avancée notable.
 
Plus anecdotique pour la CTD (absence de candidat), la descente dans le bleu à 50m fait partie de nouveau de l’examen MF2 et dès la session de mai à Niolon.
 
Je vous informerai, via le site du CODEP27 , de la parution de la mise à jour du MFT.
Vous pouvez tout de même aller le consulter régulièrement à l’adresse suivante :
 
http://www.ffessm.fr/pages_manuel.asp
.

  Didier ETIENNE - Président de la Commission Technique de l'Eure



Formation Encadrant E1 à E4

   
    Le 25 février 2017, la CTD 27 a organisé une demi-journée d'information au profit des moniteurs du département. Les épreuves du GP et l'évolution de l'enseignement de la décompression à tous niveaux de plongeurs étaient au programme. 7 clubs sur les 11 que compte le département étaient représentés.    
  L'après-midi a débuté par un café avec biscuits et gâteaux au chocolat (préparé par l'un des participants) permettant à la vingtaine de moniteurs présents (du E1 au E4) de faire plus ample connaissance. La présentation a duré environ 1h30 et fut agrémentée de questions forts pertinentes. 

  Nous espérons que cette 1/2 journée a permis à toutes et tous de faire le point sur les différentes évolutions de l'enseignement de la plongée et que cette information leur a été profitable et bénéfique.

  Vous pouvez télécharger la présentation >> ICI <<

  Je remercie les participants pour la bonne humeur, l'écoute et le respect de la prise de parole de chacun dont ils ont fait preuve.
  Didier ETIENNE - Président de la Commission Technique de l'Eure



Stage C10 du 4 février 2017

 Ce stage est terminé mais vous pouvez télécharger le module de formation >>> ici <<< 

Le stage C10 (anciennement GC4) s'adresse aux personnes titulaires du GP/niveau4 et soit initiateur plongée  soit en formation initiateur plongée. 

 L'inscription se fait via les présidents de club ( limite des inscriptions au 15 janvier)

 L'UC10 comporte de nouvelles compétences à acquérir qui se veulent plus structurantes pour l'avenir.

UC10: « Enseignement à 0 – 20 m »
• 4 séances de travail
• 1 journée pédagogique
De nouvelles compétences à acquérir
• « Définir une suite logique et pédagogique de séances de formation »
• « Analyser l’aptitude des plongeurs »
• « Attester du déroulement de l'activité »
• « Connaître les risques liés aux différentes pratiques et les mesures de prévention 
associées »
• « Expliciter les règles de sécurité visant à protéger les plongeurs et les autres personnes »

• La validation du GC4 intervenue avant le 1er janvier 2016 remplace la 
présente UC10 et donne le droit au candidat de jouir des mêmes droits. 

Examen Initiateur

En Bref

Le Manuel de Formation Technique a été mis à jour  en date du 11/05/2017
Vous pouvez le télécharger ci-dessous
Mise à jour du MFT pour le MF1

La CTD, C'est quoi?

La commission technique départementale (CTD) est une représentation de la commission technique régionale (CTR) de la fédération FFESSM au sein du département.


Il a pour rôle de regrouper tous les clubs du département, de leur transmettre les informations émanant du comité technique régional, de servir d’intermédiaire afin de transmettre les infos de façon ascendante et descendante.

La CTD transmet la politique de formation technique régionale définie par la CTR. 
Par délégation de la CTR, la CTD assure la gestion des stages de formation, qualifications ou examens régionaux suivants :

- Préparation au Plongeur Guide de Palanquée (N4), les niveaux 1 à 3 étant assurés par les clubs
- RIFAP (Réaction et Intervention Face Aux Accidents de Plongée)
- TIV, Technicien en Inspection Visuel (TIV) pour le contrôle interne des blocs
- Initiateur club, --Préparation au Moniteur Fédéral 1er degré
- S’assurer du respect de la législation et de la réglementation relative à l'activité par tous ses acteurs.


Les inscriptions aux manifestations organisées par la CTD se font par le biais des présidents de club qui auront été préalablement informés. Il faudra être à jour de licence et être en possession du certificat idoine.